• Les Nuits Fauves

    Synopsis:1986. Jean a 30 ans, il est chef opérateur, reconnu, doué, curieux de tout. Mais il est séropositif et sait qu'il sera un jour exclu de cette vie qu'il traque avec avidité à travers sa caméra. Au cours d'un casting pour une publicité, il rencontre Laura, jeune, belle, vivante. Une passion naît entre eux. Mais Jean est bisexuel et a d'autres liaisons, dont la découverte bouleverse la jeune femme...

    Distribution:

    • Cyril Collard : Jean
    • Romane Bohringer : Laura
    • Carlos López : Samy
    • Corine Blue : la mère de Laura
    • Claude Winter : la mère de Jean
    • René-Marc Bini : Marc
    • Maria Schneider : Noria
    • Clémentine Célarié : Marianne
    • Laura Favali : Karine
    • Denis D'Arcangelo : le chanteur réaliste
    • Jean-Jacques Jauffret : Pierre Olivier
    • Michel Voletti : Monsieur André
    • Aïssa Djabri : Kader
    • Francisco Giménez : Paco
    • Marine Delterme : Sylvie
    • Yannick Tolila : l'infirmière
    • Régine Arniaud] : Véro
    • Nella Banfi : la patronne du magasin
    • Olivier Pajot : Lempereur

          Je n'ai vu ce film qu'une fois,et j'étais très jeune.J'avais été choqué de la manière dont la maladie du sida y était décrite,mais surtout par le contexte.Un grand moment d'émotion surtout quand on sait que Cyril Collard est décédé peu de temps après de cette même maladie.Ce soir,j'ai revu la fin,c'est un poignant témoignage sur la manière dont l'être humain est confronté à son destin.Je ne suis plus choquée lorsque je vois les images défilées sur mon écran,mais l'émotion reste intact.Et malgré que ce film date de 1992,il est plus que jamais d'actualité.

    les nuits fauves

    Protègez-vous!(c'est toujours de circonstances,maintenant plus que jamais!!)

                                    
       

    « L'amantBilly Elliot »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Furiae Profil de Furiae
    Samedi 15 Mai 2010 à 16:48
    je crois que j'ai dû en surprendre des extraits étant jeune, mais je ne me souviens que d'une étrange impression. A voir, me dis-tu donc...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :