• Elementary

    Synopsis:

        Le célèbre détective venu de Londres où il était consultant pour Scotland Yard, Sherlock Holmes, habite désormais à New York dans une résidence type brownstone à Brooklyn. Tout juste sorti d'une cure de désintoxication, à la demande de son père richissime avec lequel il est en conflit, Sherlock est contraint de cohabiter avec le Dr Joan Watson, ancienne chirurgienne reconvertie en compagnon de sobriété, également engagée par le père de Sherlock. Les capacités d'observation et de déduction phénoménales de Holmes et l'expertise médicale de Watson servent à résoudre les affaires les plus impossibles du NYPD.(Wikipédia)

    Distribution:

    • Jonny Lee Miller  : Sherlock Holmes
    • Lucy Liu  : Dr Joan Watson (Ally Mcbeal)
    • Jon Michael Hill (en)  : l'inspecteur Marcus Bell
    • Aidan Quinn  : le capitaine Tobias Gregson
    • Natalie Dormer : Irène Adler / Moriarty
    • Vinnie Jones : Sebastien Moran, alias « M »

    Secrets de tournage:

    Concurrents mais néanmoins amis

    Jonny Lee Miller et Benedict Cumberbatch, la star de Sherlock, sont des amis proches dans la vie et ont une expérience professionnelle en commun : ils ont tous les deux incarné en alternance le rôle du professeur Frankenstein sur les planches à Londres, dans une mise en scène signée Danny Boyle.

    Quand CBS persiste...

    A l'origine, CBS veut adapter le Sherlock anglais pour une version américaine. La BBC et Steven Moffat sont ainsi approchés mais les discussions entamées tournent rapidement court, le créateur n'étant pas séduit par l'idée et trop occupé sur d'autres projets. La chaîne, croyant dur comme fer au concept, se tourne vers d'autres producteurs et Elementary prend forme peu à peu. Les anglais gardent toutefois un œil sur son avancement, prêts à se lancer dans une poursuite judiciaire en cas de ressemblances trop évidentes entre leur série et celle de CBS.

    Un "Sherlock Holmes" revisité

    Si le Sherlock de Steven Moffat a déjà "rebooté" le personnage en le situant à notre époque, Elementary introduit plusieurs nouveaux éléments. L'intrigue du show met en scène Sherlock Holmes aux Etats-Unis, dans un New York contemporain. Et son acolyte le Dr Watson est pour la première fois interprété par une femme (Lucy Liu), au grand désarroi des puristes.

    Le nouveau visage de Sherlock

    Sherlock Holmes, le célèbre personnage né en 1887 de l'imagination de Sir Arthur Conan Doyle, a connu de nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision, immortalisé par de nombreux acteurs, tels que Christopher Lee, Jeremy Brett, Michael Caine ou encore Douglas Wilmer. La production d'Elementary choisit pour interpréter son Sherlock Holmes des temps modernes, le britannique Jonny Lee Miller, aperçu notamment dans la 5ème saison de Dexter et héros d'Eli Stone, la dramédie musicale diffusée sur ABC durant deux saisons entre 2008 et 2009.

    Mon avis sur la série:

          J'avoue que pour une fois ,je vais inverser la tendance,je vais être un peu négative alors que les critiques sont plutôt positive.Et oui,je suis déçue,car il n'y a aucune innovation,même si l'intrigue est en général bien menée,je suis lassée de voir cette succession de consultants travaillant pour les services de l'ordre,cela m'a fait grandement penser à Adrien Monk,à Patrick Jane....à croire que la police est trop sotte pour s'en sortir toute seule.De plus,ces êtres extraordinairement intelligents,trouvent quasiment tout de suite la réponse,alors que nous on cherche encore la solution.J'aimais beaucoup ce principe au début,mais ils ont déjà bien usé le filon,alors pourquoi j'ai suivis les autres personnages?Ils étaient tout de même attachants.
    Le personnage est super volubile,il parle tout le temps,tellement qu'on a des difficulté à suivre les quatre épisodes de suite.Ce serait bien qu'il appuie de temps en temps sur le bouton" pause".Les personnages les plus bavards ,ne sont pas forcément intéressants.
    Mon grand bonheur ,hier soir, était de retrouver Lucy Liu que je n'avais pas vu sur petit écran ,depuis Ally Mcbeal.
    On verra bien avec le temps.....


    2 commentaires
  • We are men

    Synopsis:

    Un groupe d'hommes ayant vécu des expériences amoureuses assez compliquées,se lient d'amitié ,et partagent leurs déceptions et incompréhensions.

    Distribution:

    Tony Shalhoub(Monk)
    Frank Bober

    Kal Penn(Docteur House)
    Gil Brooks

    Jerry O'Connell(Sliders)
    Stuart Stegeman

    Christopher N. Smith
    Carter Thomas


    Fiona Gubelmann

    Sara

    Rebecca Breeds
    Julie Bober


    Secret de tournage:

    L'habit ne fait pas le Monk

    Tony Shalhoub, célèbre pour avoir incarné l'inspecteur Monk dans la série éponyme, change complètement de registre ici. Il passe d'un homme souffrant de troubles obsessionnels compulsifs à un quinquagénaire volage qui collectionne les conquêtes. L'acteur, qui a remporté trois Emmys Awards, est en effet connu pour son talent à jouer aussi bien la comédie que des rôles un peu plus sérieux. Et dans We Are Men, son personnage de Frank Bober semble à la fois faire rire, et à la fois capable du pire lorsque l'on s'approche trop près de sa fille...

    Avis sur la série:

      Un bon sujet de départ,un casting de rêve....et pourtant cette série a été arrêtée seulement après deux épisodes.C'est vrai que ça manque un peu de punch,dommage car je suis certaine qu'en creusant un peu ,la sauce aurait pu prendre.Il faut savoir qu'une cinquantaine de séries voient le jour chaque année,et que très peu arrive à avoir du succès,et même celle qui on les meilleures audiences ne sont pas à l'abri d'une mauvaise surprise.Et je pense que celles-ci n'auront même pas la chance d'arriver jusqu'à nos petits écrans,mais je vais quand même de temps en temps continuer à en mettre en avant.Par contre j'aime beaucoup le générique "I will survive" au masculin.

    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18627709.html

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    2 commentaires
  • Welcome to the family

    Synopsis:(Allo Ciné)

    Après avoir obtenu son diplôme, Molly Yoder doit quitter ses parents pour l'Arizona, tandis que Miguel  de son côté devient la fierté de sa famille en devenant le premier diplômé des Hernandez. Seulement tous deux n'avaient pas prévu que leurs projets futurs prennent une telle direction quand Molly apprend à Miguel qu'elle attend un enfant de lui. Les Yoder et les Hernandez, que tout oppose, vont devoir apprendre à vivre ensemble....

    Distribution:

    Welcome to the familyWelcome to the familyWelcome to the familyWelcome to the family

     

     

     

     

    Welcome to the familyWelcome to the familyWelcome to the family

     

     

     

     

    Secrets de tournage:

    Réunion chez les Solis

    Après avoir formé un des couples emblématiques de la série Desperate Housewives durant 8 saisons, Ricardo Chavira et Eva Longoria sont de nouveaux réunis à l'écran. Cette dernière fait, en effet, une apparition en tant que guest durant la première saison. Elle y joue la professeur d’anglais du fils de Chavira, avec laquelle le jeune homme a eu une histoire par le passé.

    Chaises musicales:

    Dans la première version du pilote, c'est le jeune acteur de 13 ans Aramis Knight qui tenait le rôle de Demetrio Hernandez. Après son désistement, c'est Fabrizio Zacharee Guido qui a pris la relève, peu de temps après avoir interprété Tomas dans le film World War Z.

    N'étant pas sortie en France ,voici la bande annonce originale:

    Mon avis:

        Je suis très déçue que cette série est été déprogrammée aussi tôt,trois épisode d'une vingtaine de minutes profiteurs,mais qui apparemment n'aurait pas trouvé son public outre Atlantique,je vais finir par ouvrir un Panthéon de cette histoires sans suites qui nous a pourtant donné l'eau à la bouche,à savoir que c'ets une série drôle,bien écrite,mais si le sujet des jeunes filles adolescentes s'use un peu et que certains traits sont stéréotypés.C'est avec plaisir qu'on retrouve Ricardo Chavira,dommage que cette série n'est pas eu le même impact que Desperate Housewives.Je vous invite quand même à découvrir ces trois épisodes,il y a de très bons moments.

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire
  •   En zappant ces derniers jours,je suis tombée sur la bande annonce d'une nouvelle série ,prochainement diffusée sur M6,j'ai été intriguée ,j'ai donc enquêté.

               

    Once upon a time

    Synopsis de wikipédia:

    Le jour du mariage de Blanche-Neige et du Prince Charmant, la « méchante » Reine fait irruption et lance une malédiction. Tout le monde est inquiet, et les jeunes mariés craignent pour leurs enfants à venir. Ils décident de consulter Rumpelstiltskin, un étrange et dangereux personnage. Ce dernier les informe que l'enfant qu'ils attendent, viendra les sauver lors de son 28e anniversaire. La petite Emma naît et la malédiction se rapproche. Le prince réussit à envoyer sa fille dans un endroit sûr. Cependant, la Reine arrive et tous sont envoyés dans le monde réel.

    Pendant ce temps, Emma Swan vit une existence solitaire à Boston. Le jour de son 28e anniversaire, Henry, le petit garçon qu'elle a abandonné 10 ans auparavant, lui rend visite. Elle ne souhaite pas reprendre contact avec son fils, mais accepte de le ramener chez lui. Sur le chemin, Henry lui montre un livre de contes de fées et explique à Emma que toutes les histoires sont réelles et que les personnages qui y figurent habitent en réalité à Storybrooke dans le Maine, la ville où il vit. Il ajoute aussi qu'elle est la seule à pouvoir vaincre la malédiction qui règne sur la ville, car elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant. Emma découvre qu'Henry a été adopté par Regina Mills, la maire de la ville, et qui, d'après Henry, est la méchante Reine. Emma est sceptique, mais décide finalement de rester quelque temps pour s'assurer que son fils va bien. L'horloge de la ville se remet alors en marche ainsi que le temps jusqu'ici stoppé.

                                                 

    Les personnages:

    • Ginnifer Goodwin  : Blanche-Neige / Mary Margaret Blanchard
    • Jennifer Morrison : Emma Swan
    • Lana Parrilla  : la méchante reine / Regina Mills
    • Joshua Dallas  : le prince charmant / David Nolan
    • Jared S. Gilmore : Henry Mills
    • Robert Carlyle  : Rumpelstiltskin / La Bête / M. Gold
    • Jamie Dornan  : le chasseur / shérif Graham (ép. 1 à 7, saison 1)
    • Meghan Ory  : le Petit Chaperon rouge / Ruby (récurrente saison 1, principale saison 2)
    • Eion Bailey  : Pinocchio / August Wayne Booth (récurrent saison 1, principal saison 2)
    • Émilie de Ravin  : Belle / Evana French (récurrente saison 1, principale saison 2)

     

                                         

    Secrets de tournage:

    Sherlock Holmes

    A l'origine, le personnage du shérif de Storybrooke aurait dû être Sherlock Holmes. Sa malédiction aurait alors été d'être un détective coincé dans une ville où il n'y a aucun mystère à résoudre. Mais, pour des questions de droit, cela n'a pas pu se faire. Les producteurs ont toutefois affirmé qu'ils ne le regrettaient pas, surtout après l'arrivée des séries Sherlock ou Elementary qui ont revisité le mythe avec succès.

    Des références à "Lost"

    Le pilote contient de nombreuses réfèrences à Lost, les créateurs de la série ayant été des scénaristes et producteurs exécutifs de la série culte. Parmi celles-ci, il y a l'horloge de la ville, coincée sur 8:15, qui rappelle le Vol Oceanic 815. Quelques acteurs emblématiques de la série culte ont également fait le voyage jusqu'à Storybrooke parmi lesquels Emilie de Ravin, Jorge García et Alan Dale.

    Plagiat ?

    En 2008, avant que Once Upon A Time ne voit le jour, ABC avait acheté les droits d'adaptation du comic book populaire Fables, dont l'histoire était relativement proche. L'idée a finalement été abandonnée. Les créateurs de Once Upon A Time, s'ils reconnaissent en avoir lu quelques numéros, se défendent d'avoir plagié cette oeuvre, pointant du doigt les nombreuses différences entre les deux projets.

    Un vieux projet...

    Les créateurs de Once Upon A Time ont commencé à travailler sur ce projet en 2002, alors que Felicity, la série sur laquelle ils avaient fait leurs débuts en tant que scénaristes, venait de s'achever. Ils en ont présenté une première ébauche de script à différentes chaînes mais aucune n'a été intéressée, en partie à cause de l'aspect fantastique qui effrayait à l'époque.

    Damon Lindelof

    L'une des têtes pensantes de Lost, Damon Lindelof, a servi de consultant à l'équipe pour le pilote, à la demande des créateurs qui ont travaillé à ses cotés de nombreuses années. Il n'est cependant pas impliqué sur la suite de la série.

    Mon avis sur la série:

        Cette série fantastique,j'attends sa diffusion pour la découvrir,je suis impatiente.C'est vrai que dans son principe cela me fait penser à GRIMM , forcément(d'ailleurs la saison 2 est très captivante).Le genre du conte de fée est donc en vogue,comme si on avait besoin d'enchantement dans cette période de crise.Reste à savoir comment ils vont être représenté dans l'histoire.

    Le 16 décembre 2013:Voici presque trois saisons que je suis cette série palpitante,avec beaucoup de rebondissements,des personnages qui évoluent sans cesse,du parfait méchant au personnage avec beaucoup d'humanité.La télévision américaine vient de diffuser l'épisode 11 de la saison 3,fin de l'intrigue sur Peter Pan,qui je l'avoue commençait à être un peu lassante.Il y a eu du changement,et de nouvelles surprises seront à découvrir à partir du mois de Mars,car la diffusion s'arrête pendant 3 mois,en tous les cas la bande annonce de la suite nous annonce de nouvelles péripéties,une nouvelle bien méchante,et une histoire complètement chamboulée à laquelle va falloir redonner un sens.http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/series/actualites/82707/once-upon-a-time-saison-3-l-episode-12-et-une-nouvelle-mechante-bande-annonce-video/

    http://braindamaged.fr/2013/12/16/once-upon-a-time-saison-3-la-mechante-sorciere-de-louest-arrive-promo-3x12/#1

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    3 commentaires
  • V

    V

    Distribution:

    • Erica Evans (Elizabeth Mitchell) : Agent du FBI, membre d'une unité anti-terroriste. Séparée de son mari et mère d'un fils adolescent, elle est clairement contre les visiteurs (à l'inverse de son fils Tyler). Travaillant dans l'unité de protection contre la menace anti-visiteur du FBI, elle ne peut donc pas revendiquer ses idées. Elle deviendra, par la suite, leader de la 5e Colonne.
    • Ryan Nichols (Morris Chestnut)  : Visiteur présent sur Terre depuis plusieurs années. Il se fait passer pour un humain et essaie de déjouer les plans des Visiteurs. Lors de la saison 1, il est en couple avec Valerie Stevens, avec qui il a eu un enfant, un enfant hybride.
    • Père Jack Landry (Joel Gretsch)  : Prêtre catholique et ancien aumônier dans l'U.S. Army. Il ne fait pas confiance aux Visiteurs et ne voit pas leur arrivée comme un message de Dieu. C'est un membre de la 5e Colonne
    • Tyler Evans (Logan Huffman)  : Fils d'Erica, qui, séduit par Lisa, jeune femme Visiteur, s'engage comme ambassadeur de la paix auprès d'eux et devient pilote de navette. Joue un rôle important dans les plans d'Anna.
    • Valerie Stevens (Lourdes Benedicto)  : Petite amie de Ryan qui ignore tout de sa nature extraterrestre. (Saison 1)
    • Lisa (Laura Vandervoort)  : Jeune et jolie extraterrestre qui séduit Tyler dès leur première rencontre. Elle est la fille d'Anna, Commandant suprême des V.
    • Anna (Morena Baccarin)  : Commandant suprême des Visiteurs. Sa touche d'humanité ne la rend pas moins dangereuse pour autant.
    • Chad Decker (Scott Wolf)  : Journaliste ambitieux tiraillé entre sa conscience journalistique et son ambition lorsque Anna lui accorde une interview et lui demande d'éviter certaines questions.
    • Kyle Hobbes (Charles Mesure)  : Mercenaire, en tête de liste de nombreuses polices du monde, les visiteurs l'accusent d'avoir provoqué l'explosion de l'entrepôt dans l'épisode 4. Erica, Ryan, Georgie et Jack le recrutent pour qu'il entraine la résistance. (récurrent en Saison 1 ; régulier dès la Saison 2)

                           

    Synopsis:(Wikipédia):

              2009, le monde se réveille alors que vingt-neuf gigantesques vaisseaux survolent les plus grandes villes. Les extraterrestres et leur leader Anna déclarent venir en paix mais certaines personnes ne leur font pas confiance. L'agent spécial Erica Evans découvre que les aliens ont infiltré depuis longtemps les gouvernements et sociétés afin de prendre le contrôle de la planète. Erica rejoint un mouvement de résistance, dans lequel est présent Ryan, lui-même alien mais souhaitant sauver l'humanité. De son côté, Tyler, le fils d'Erica est séduit par Lisa, une extraterrestre.

    Secrets de tournage:

    Un litige avec le créateur original

    Si Kenneth Johnson, créateur de la première version de V, est crédité au générique du reboot d’ABC, ce dernier s'est battu pour que ce soit le cas. Warner Bros. soutenait en effet que la nouvelle série était très différente de l'originale. La Writer Guild of America a finalement rendu un arbitrage… en faveur de Johnson.

    Une suite avortée

    Un autre projet télé lié à l’univers de V a failli voir le jour en 2008. Ecrit par Kenneth Johnson, V : The Second Generation aurait repris l'histoire 20 ans après V : la bataille finale, la deuxième mini-série diffusée sur NBC en 1984. Finalement, cette version verra le jour… mais sous la forme d’un roman.

    Une saison 2 réduite

    A la base, la deuxième saison devait compter 13 épisodes. Mais ABC a finalement fait marche arrière, pour n'en commander que dix. Programmée en début d’année 2011 le mardi soir, la série occupait la case horaire de l’émission So You Think You Can Dance ?. Problème : le créneau n’était libre que 12 semaines. La chaîne a donc réduit sa commande et programmé deux rediffusions.

    Un clin d’œil à "Alien vs. Predator"

    Dans l'épisode 8 de la première saison, lors de la conférence des chefs d'État à Genève, le public attentif peut apercevoir furtivement que la plaque d'un des délégués est gravée au nom de "Weyland-Yutani Corp.", une société fictive dont le nom renvoie à deux personnages de la saga Alien vs. Predator.

    Les Visiteurs, un "hommage" à Obama ?

    Lorsque le reboot de V arrive sur les écrans US, un certain nombre d'observateurs ont interprété le programme comme une gigantesque allégorie à la présidence Obama. La raison ? Les Visiteurs utilisent beaucoup les mots "espoir" et "changement", au centre de la première campagne du président démocrate. Et ils offrent aux Terriens une "mutuelle universelle", au cœur des projets de l'administration Obama. La production avait aussitôt démenti.

    Jane Badler et Marc Singer, d’une version à l’autre.

    Si la chef des visiteurs et le leader de la Résistance de la série des années 80 apparaissent dans la saison 2 de la nouvelle version, ils ne reprennent pas le même rôle pour autant. Jane Badler incarne un personnage qui a le même prénom mais se révèle assez différent : la nouvelle Diana a voulu faire la paix avec les humains, ce qui n’était pas le cas dans la série originale. Marc Singer, lui, est Lars Tremont, membre d’une organisation secrète qui prépare une attaque contre les Visiteurs. Par ses actions, il rappelle un peu le Mike Donovan d’autrefois.

    De "Firefly" à "V"

    Morena Baccarin (Anna)  et Alan Tudyk (Dale Maddox) avaient déjà travaillé ensemble avant de se retrouver sur le plateau de la série d’ABC. C'était en 2002, pour le tournage de l'unique saison de Firefly. Tous les deux étaient en effet des acteurs réguliers du show de Joss Whedon. La première prêtait ses traits à Inara, et le second incarnait Wash.

    Plusieurs anciens des "4400" réunis

    Co-créateur de la série Les 4400, le scénariste Scott Peters a retrouvé des visages familiers sur le tournage de V. Joel Gretsch, qui incarne le père Landry, et Lexa Doig, qui joue le docteur Pearlman, incarnaient en effet Tom Baldwin et Wendy Paulson dans le show diffusé de 2004 à 2007 sur USA Network

    Des pointures du scénario en coulisse

    Si la distribution de V compte plusieurs têtes bien connues du grand public (d’Elizabeth Mitchell à Scott Wolf), en coulisses, il y a aussi du beau monde. Scott Peters (Les 4400), Rockne S. O'Bannon (Farscape), Jeffrey Bell (Angel) ou Scott Rosenbaum (Chuck) sont crédités au générique de la série en qualité de scénaristes-producteurs.

    Xena et Jean Grey pressenties au casting

    Le rôle d'Anna, tenu par Morena Baccarin, a failli être confié à Famke Janssen (Jean Grey dans la trilogie X-Men). Celle-ci a finalement refusé la proposition. Celui d'Erica Evans (incarnée par Elizabeth Mitchell) aurait pu échoir à Lucy Lawless, mais l'ex-interprète de Xena a elle aussi décliné. Elle venait tout juste de s'engager sur un tout autre projet : Spartacus.

                        

    Mon avis:

       V ,c'est une longue histoire qui ne commence pas en 2009,mais une trentaine d'année plus tôt,je suis une inconditionnelle de cette série où des aliens aux apparences de lézards envahissent la terre,et tentent d'exterminer la race humaine.Quand j'ai entendu parlé d'un reboot,c'était évident que je devais voir ce qui pouvait être réalisé avec de nouveaux effets spéciaux.C'était impressionnant,plein de suspens.Bref ,un véritable petit chef d'oeuvre,j'attendais la deuxième saison avec impatience,mais peu de temps après ,j'ai appris que la série ne serait pas renouvelée pour une troisième saison,une grande déception,je n'ai pas suivi la suite,de peur de rester comme trop souvent quand une série s'arrête,sur ma faim.Peut-être qu'un jour j'aurai la possibilité de reprendre mon visionnage,mais je suis sincèrement déçue de comment son traitée certaines séries aux Etats Unis,et du peu de recours qu'on peu avoir pour avoir une chance de la sauver.Ce serait les audiences qui auraient déçus les producteurs:http://www.scifi-universe.com/actualites/10948/pas-de-saison-3-pour-v

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique